Dispositifs médicaux: les Caisses demandent une Régulation

Nach dem Willen der Krankenkassen sollen für Medizinprodukte ähnlich harte Zulassungsregeln gelten wie etwa für Arzneimittel. (Foto: Flickr/Ekso Bionicsg)

Selon la Volonté des Caisses d’assurance maladie doivent Dispositifs similaires dur Règles s’appliquent, comme pour les Médicaments.

Les Associations faîtières des Caisses d’assurance maladie réclamer un durcissement de la Réglementation sur les dispositifs Médicaux. Ce serait le seul Patients contre les produits Médicaux de qualité inférieure sont protégés.

Risqués dispositifs Médicaux n’étaient pas moins dangereux que les Médicaments, d’Avions ou de Trains. Néanmoins, à haut risque des dispositifs Médicaux en Europe, sans résistants, des Études et sans l’Autorisation lors de l’être humain, cite le bulletin des médecins suisses, par tous les Kassenverbänden portés Papier.

L’Industrie des dispositifs Médicaux, des tentatives de Modifications douteux Arguments à éviter, c’est le Reproche aux Fabricants.

Dans le Noyau de demander les Caisses, par conséquent, une loi d’Autorisation. L’Accès s’effectue jusqu’à présent, de même pour les Produits tels que les prothèses de la Hanche ou Ablationskatheter l’une des 80 privés Organismes notifiés.

Le Scandale de la mauvaise qualité des Implants mammaires de la Société française PIP n’était pas par la seule Énergie criminelle de certains est devenu possible. Il montre au contraire que nous sommes un Zulassungsproblem, selon les Caisses. Avant mauvaise qualité des dispositifs Médicaux pourraient les Patients seulement par des Études médicales avant l’Admission protégé.

Les Caisses demandent également de l’Augmentation de la Qualité méthodologique des Études. Jusqu’à présent, pourraient également aussaglose Études de cas que les essais cliniques sont déclarés. Car à la différence des Médicaments nécessaire à l’Efficacité du Dispositif n’est pas prouvée. Il suffirait de la Preuve de la Capacité, c’est-à-dire dans la caisse de Papier.

Les Données de la Kassenverbände, c’est à 2 pour Cent) des dispositifs Médicaux à haut risque pour des dispositifs Médicaux. Ces Produits uniquement dans les Centres et dans des Conditions contrôlées être autorisées.

Juridique devrait pour les dispositifs Médicaux, encore une normale de responsabilité stricte ne s’applique, une nouvelle Base. Pour cela, devait être celui de la Responsabilité dans l’ordonnance sur les dispositifs médicaux sont ancrés.

L’association des technologies médicales (BVMed) a, en revanche, à plusieurs reprises, avant l’Exigence d’un Agrément de l’etat de dispositifs Médicaux mis en garde. Ce serait une Bureaucratie inutile et perte de temps, dans l’Introduction des Innovations de pair, sans que cela permet de renforcer la sécurité des Patients, avait BVMed-Président Meinrad Lugan en Juin averti.

Il était nécessaire de faire, au contraire, une Initiative commune de les Hôpitaux, les Médecins et les Caisses de produits de Soins de santé de haut Niveau, de la BVMed. En effet, le Succès d’un des Patients, il résulterait de dispositifs Médicaux souvent le Interaction de bon Produit, bon Médecin et responsable produit Patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *